Circulation à la Chaume- Propositions des conseillers de secteur.

Les réponses de la ville sont indiquées au fur et à mesure des décisions prises ou actions réalisées.

COMMISSION VOIRIE – SECTEUR DE LA CHAUME

RAPPORT VOIRIE du 16 mars 2017 – Ce rapport a été amendé en fonction des remarques de nombreux Chaumois suite à la consultation ( 15 février au  15 mars 2017 )

Présenté par les par les Conseillers du Secteur :

d’une part le groupe Voirie : Olivier Yzebe, Michelle Christophe, Jacques Colson, Michel Goinguenet, Karine Mugnier, Jacky Rolland, Dorothée De Zuniga, Joël Moriss,   Martine Paitel représentant l’association Ope La Chaume.

et d’autre part :  Bernard Vignal, Georges Cheloudko,  Danièle Guinement, Thierry Bridonneau, Françoise Tribouillois, Serge Laurent, Jean Claude Charrot,  Joël Zanoni, Sylviane Morit, Maryvonne Meunier,

Pour les associations : Claude Applincourt : Bien vivre à la Chaume, Caroline Pottier : Phare Boréal, Gilbert Valade : Les Sables Tradition,  René Clouteau : Horizon Pays des Olonnes.


Échéance du plan de Circulation provisoire

mis en place du 1er Avril 2016 au 1er Avril 2017

et problèmes de voirie.


I-Constat du Plan de Circulation provisoire depuis le 1er Avril 2016.

II- Analyses et propositions argumentées par thèmes:

1  Circulation

2  Vitesse excessive

3  Vélo

4  Stationnements

III- Annexes

1  Sur la vitesse dans les villes.

2  Plan vitesses demandées centre.

3  Plan vitesses demandées La Chaume.

4 Plan circulation actuelle et circulation demandée.


I-Constat du Plan provisoire de circulation depuis le 1er Avril 2016.


Depuis la  rénovation de la rue des Fusiliers Marins, une des artères principales de la Chaume ; celle-ci et les rues adjacentes : Cordiers, Doris, Alfred Roux, Normands rencontrent de nouvelles difficultés concernant le stationnement, l’accessibilité aux commerces, les vélos à contre sens autorisés, et l’accès des riverains à leur domicile et leur garage.

Circuler à vélo à la Chaume a toujours été agréable, les rues s’y prêtent. Priorité est donnée à la circulation des piétons et des 2 roues. Mais le nouveau  plan de circulation a rendu dangereuses et impraticables certaines rues, notamment celles qui sont à sens unique avec le contre-sens pour les vélos, et de surcroit, lorsqu’ils sont à remorque (avec des enfants). L’étroitesse, les pentes raides le manque de visibilité aux carrefours sont également autant de facteurs accidentogènes supplémentaires.

On notera qu’il y a un manque global de stationnement principalement dans le centre et sur le quai, compte tenu de l’accroissement du nombre de véhicules notamment pendant les périodes de vacances et événementielles.

La zone de rencontre est adaptée aux petites rues transversales mais  elle ne l’est pas sur le quai qui est un des axes principaux d’entrée-sortie de la Chaume. La vitesse limitée à 20 km/h trop contraignante n’est pas respectée.


  II-Analyses et Propositions argumentées par thèmes :


1-Circulation :

a) Le Quai est un axe d’entrée/sortie très emprunté : il serait souhaitable, afin d’améliorer la circulation, de le sortir de la zone de rencontre et de limiter sa vitesse  à 30 km/h dès le rond-point  Honoré d’Estienne d’Orves jusqu’à la rue Saint Nicolas.

La zone 20 n’est pas respectée, cette voie, non aménagée en zone de rencontre, commence par une courbe à 50km/h qui comporte deux passages piétons dont le deuxième surprend les automobilistes qui roulent à 50 km/h.Une limitation à 20 k/h a une conséquence : les piétons s’y sentent en sécurité et montrent moins de vigilance. Or, la vitesse n’est malheureusement pas respectée par faute d’aménagement idoine et d’absence totale de sanction pour les contrevenants. Le raisonnement des conseillers est le suivant : si la zone 30 est décrétée, le piéton est prioritaire au regard de la loi mais il se sent plus vulnérable et adopte un comportement plus prudent.

Réponse : c’est fait !

b) Rue de la Forge, l’accès aux garages devient  impossible, les riverains ne peuvent plus rentrer dans leurs garages à cause du sens qui leur est imposé. Un panneau « sauf desserte locale » sous le sens interdit est demandé pour permettre cet accès aux garages. Le haut de la rue demande à passer à 20 km/h et rejoindre ainsi la zone de rencontre.

Réponse : c’est fait, un panneau « sauf désertes locales » a été mise en place et le 20km/h également.

c) La rue du Docteur Canteteau est actuellement coupée en 2 sens uniques opposés, il est demandé de rétablir le double sens afin d’améliorer l’accès local et la circulation ou à minima de faire un seul sens de la rue du village neuf vers la rue des Sauniers. Ainsi il y aura une meilleurs répartition des sens de circulation des 3 rues : Maurice Anger, Docteur Canteteau et Fusiliers Marins

Réponse : il y a eu une consultation en 2016 sur la portion entre la rue du Moulin et Village Neuf. Il ressort la place du sens unique. Ce sens unique, divergent à partir de la rue du Moulin favorise clairement la qualité de vie en diminuant considérablement le trafic dans la rue. Toutefois, cette requête est toujours en étude.

d) La rue des Fusiliers Marins : (Accessibilité commerces et cimetières.) Cette rue située géographiquement au milieu de la Chaume est un axe principal permettant de desservir les petites rues adjacentes. On constate qu’il y a 2 possibilités d’entrer dans le centre, soit par les quais, soit par la côte sauvage, le trafic y est dense et devient très difficile durant l’accroissement de la population. Il est demandé d’ inverser le sens de circulation des Fusiliers Marins (en allant du tabac carrefour du Moulin vers la rue de village neuf, ceci faciliterait l’accès d’une troisième entrée pour la Chaume, (1ère entrée le quai via rue du Moulin, 2ème entrée  la côte sauvage) qui  permettrait de desservir plus facilement les rues perpendiculaires, et soulagerait le trafic, ceci faciliterait aussi l’accessibilité aux commerces (tabac-épicerie, coiffeur, hôtel, charcutier) et au cimetière.

Réponse : après recherche, la consultation qui a été faite en 2015 donnait le sens entre un sens unique Village Neuf/Moulin ou le double sens. Il n’a pas été proposé l’autre sens car compatible avec les commerce et le plombier Neault. Les résultats montrent un avis favorable au sens unique. Toutefois, cette requête est toujours en étude.

e) Rond-point Charcot : il est demandé une voie de dégagement vers les Sables pour désenclaver la sortie de la Chaume.

Réponse L’étude d’aménagement du Bd de l’île Vertime en cours par le cabinet S. Blanchet démontre l’infaisabilité d’un « tourne à droite » en dehors du rond-point ; Cela était déjà le cas dans les études précédentes.

Toutefois, on s’oriente vers une modification du carrefour, avec 2 voies de circulation en entrée et dans le giratoire. A confirmer dans la poursuite de l’étude par le Cabinet.

 


2-Vitesse excessive :


Les riverains de la plupart des quartiers de la Chaume demandent de limiter la vitesse à 30 km/h à la place de 50 actuellement.

Dans le cas où cela n’est pas possible et pour les rues qui s’y prêtent, (hors route bleue) par exemple Doris, Montauban, Normand, Barges etc. débouchant sur la côte sauvage, des aménagements liés à l’embellissement urbain et à la convivialité pourraient être envisagés afin d’inciter à ralentir.

Les véhicules provenant de l’Aubraie et de la Paracou, plutôt que d’utiliser la rue Joseph Bénatier, empruntent maintenant la rue des Branches qui de fait est devenue aussi un des axes d’entrée de la Chaume. La rue des Branches est étroite, très habitée, de nombreux véhicules y sont garés avec des trottoirs souvent impraticables rendant dangereux le déplacement des piétons. La limitation à 50 km/h est inadaptée. Les riverains demandent de la limiter à 30 km/h.

Par manque de visibilité les stops rue des Branches, rues Chauvetière/Morinières ne sont pas nécessairement la solution, des dômes ou plateformes surélevées et des panneaux « laisser le passage » permettraient de faire baisser la vitesse.

Rue Josèph Bénatier: la vitesse et l’absence de ligne médiane sur la totalité de la rue rend dangereuses le croisement des véhicules ainsi que les places de stationnement matérialisées alternées en chicane. Il est demandé un réaménagement de cette rue afin de diminuer sa dangerosité.

Il est demandé que la rue de l’Aubraie passe à 50km/h à la place des 70 actuellement qui favorise des vitesses trop élevées pour les véhicules s’engageant vers la rue Josèph Bénatier ou la rue des Branches. Par ailleurs il n’y a aucun panneau indiquant l’entrée de la ville ni de limitation de vitesse pour les véhicules s’engageant rue des branches à 70 km/h, son installation est demandée.

Réponse de la Ville :

   – Limiter la vitesse dans des rues telles que Doris, Montauban , Normands et autres à 30 km/h sans un aménagement d’ensemble, n’est pas envisageable car inefficace.

Le coût d’une telle opération est de l’ordre du million d’euros par rue en raison de leur longueur et des effacements de réseaux.

   – Idem pour la rue des Branches. De plus, cette rue est bien moins circulée que la rue Bénatier

   – Stops Branches, Chauvetière/Morinières : le STOP est une des solutions pour ralentir la vitesse, ce n’est pas la seule mais c’est la moins coûteuse.

La réalisation d’un passage surélevé engendre souvent le déplacement ou la création d’avaloirs pour les eaux pluviales.

   – Rue Joseph Bénatier : l’aménagement existant résulte d’une longue concertation avec les riverains, l’implantation des stationnements  a été faite par eux….

   – Route de l’Aubraie : on est hors agglomération, donc pas possible de limiter à 50 km/h. De plus cette demande, qui pouvait se justifier pour la sécurité des cyclistes et des piétons,ne le sera plus en avril prochain car le sentier du Noroît devrait être en service.

 



3- Vélos :


Les vélos qui circulaient de manière conviviale dans les petites rues de la Chaume sont, depuis le plan de circulation provisoire, devenus mal perçus et considérés comme dangereux lorsqu’ils sont à contre sens dans les sens uniques.

Dans la rue des Fusiliers Marins le croisement des vélos à contresens est  impossible et encore plus problématique si le vélo à une remorque Il serait souhaitable d’interdire la circulation des vélos en contre sens dans cette rue trop étroite (comme dans les rues de l’Ormeau, du Marais et Ronarc’h).

Il est demandé également qu’il y ait une amélioration concernant la sécurité de la circulation vélos dans les ronds-points. La vitesse des voitures y est excessive (rond-point d’Estienne d’Orves (super U) et rond-point Charcot (pompiers).

Réponse : la circulation des vélos à contre-sens est partie intégrante de la loi qui institue les zones 30 et les zones 20. les contre-sens ont été enlevé sur les rues dangereuses. La Ville ne peut aller au-delà.


4. Les stationnements:


Quai de la Chaume : Les stationnements, côté commerce, entre la rue Ronarc’h et la place Maraud, sont en zone de livraisons jusqu’à 11h et en zone 20 minutes à partir de 11h. Les commerçants en sont satisfaits. Côté chenal, le stationnement des voitures ventouses, gêne l’accès aux commerces.  Ce problème pourrait être corrigé par quelques places à temps limité zone bleue.

Réponse : la Ville n’est pas défavorable à la mise en place d’une zone bleue mais demande aux conseillers de secteur d’enquêter auprès des commerçants.

La rue des Fusiliers Marins : Depuis sa rénovation avec des emplacements matérialisés le nombre de  place de stationnement est réduit ce qui provoque un débordement supplémentaire dans les rues voisines: Doris, Alfred Roux et Normands elles-mêmes saturées l’été.

Réponse :  Rue des Fusiliers Marins , l’aménagement est neuf, il n’est pas envisageable de tout casser pour créer des stationnements.

Les rues Doris, Normands : Très grosses difficultés à se garer du 15 juin au 15 septembre, le stationnement alterné n’est pas respecté. Quelle solution apporter aux  riverains?

La modification éventuelle du stationnement sera étudiée dans le cadre de l’aménagement de ces rues.

Dans l’attente, le contrôle du respect du stationnement alterné est du ressort de la Police Municipale, mais elle ne peut être partout ,il y a des endroits dans la ville où la pression en terme de stationnement est bien plus importante.

La rue de l’Aiguillon :  Manque de stationnements par rapport au nombre de maisons. Comme rue des Barges. Il est demandé de supprimer les emplacements matérialisés.

Rue de la Marion, accès au parc paysager : Alors que cette rue bénéficie de plusieurs parkings inoccupés, les trottoirs du haut de cette rue et souvent des deux côtés de la chaussée sont encombrés par des véhicules rendant impossible l’accès du parc par les piétons sur les trottoirs. Ces incivilités répétées sont signalées depuis très longtemps.

Réponse : la Police municipale a été prévenue.

Route Bleue et la Paracou : De même le Stationnement  illégal des camping-cars qui sont parfois dangereux et polluant (déchets). Concernant ces infractions répétitives, il est demandé une meilleure vigilance pour faire respecter la législation en vigueur.

Réponse : la Police municipale a été prévenue.

 


Ce rapport sera présenté au maire début avril 2017, mais vous pouvez toujours adresser vos remarques à:

lachaume@lessablesdolonne.site


Vous pouvez aussi rencontrer des conseillers de secteur à la permanence du 1er samedi de chaque mois à la salle Jean Huguet rue de du Lieutenant Maurice Anger.


CONTACTS