Composteurs collectifs

COMPOSTER EN VILLE : ET SI C’ETAIT POUR DEMAIN ?

Composter ses déchets de cuisine pour réduire l’encombrement des poubelles et produire du compost, c’est possible aussi lorsqu’on habite dans un immeuble ou une maison sans jardin.

Il y a encore beaucoup de déchets à trier dans nos poubelles, et en particulier les épluchures (fruits et légumes, coquilles et boites à œufs, marc de café avec filtres…) qui pourraient se décomposer tranquillement dans un composteur…

Un foyer produit en moyenne 125 kg de déchets organiques biodégradables par an qui emplissent les poubelles. La collecte et le transport de ces sacs entraîne dépenses de carburant, encombrement routier, et se termine dans un site d’enfouissement. Quel dommage !

D’où l’idée proposée par les Conseillers de Secteur d’un îlot de compostage urbain partagé, facteur de lien social et de pédagogie.

Partout en France des initiatives de ce genre ont vu le jour. En Vendée le compostage collectif fonctionne déjà depuis plusieurs années : à La Roche-sur-Yon, Dompierre, Beaulieu, Les Clouzeaux. En s’inspirant de l’expérience belge, des petits cabanons qui s’insèrent parfaitement dans le paysage urbain ont été installés.

Et ça marche !

A Sablé-sur-Sarthe, 13000 habitants, 3 sites sont déjà opérationnels et la Communauté de communes propose pour les logements ou structures intéressés, un guide pratique pour mettre en place un projet de compostage collectif.

Outre l’aspect écologique non négligeable, le compostage permet de réduire de 30% le contenu de la poubelle. A l’heure ou le ramassage des déchets est revu à la baisse dans notre commune, composter représente aussi une bonne façon de reprendre en main la gestion de nos poubelles, alors n’attendons-plus !

C’est en cherchant des solutions aux quantités de plus en plus importantes de déchets organiques que nous produisons et en observant les mécanismes de notre Mère-Nature que de nouvelles techniques de compostage se sont développées.

A la Chaume, Laurence, Danielle, Joël et Dorothée, conseillers de secteur, se lancent dans l’étude de mise à l’essai un composteur collectif de quartier.

Bientôt, Catherine Blain, élue en charge du développement durable sera partie prenante de ce projet.
En effet, les principaux facteurs de réussite des projets de compostage de
quartier sont l’implication et la motivation de tous les participants.

Composteurs - groupe projet

Faites des économies

Le coût de traitement de ces matières organiques s’élève à 50€ la tonne. Rapporté à un quartier, voire à une agglomération, ceci représente vite des sommes importantes pouvant être économisées au profit de la collectivité. Par ailleurs, en compostant, vous produisez de l’engrais gratuitement.

Créer du lien social 

En apportant les déchets au composteur vous y retrouver vos voisins et animez votre quartier. Par ailleurs, mettre en place un composteur a une fonction pédagogique autant pour les enfants que pour les adultes.

Participez à réduire votre empreinte écologique

Grâce à la réduction du volume des déchets à transporter et à traiter. Les déchets apportés au composteur une fois valorisés se transforment en engrais naturel que les foyers peuvent utiliser directement pour leurs plantations.

Compost’ signifie ‘Engrais composé’. C’est un fertilisant à base de déchets d’origine végétale ou animale. Une fois décomposée par des micro-organismes (bactéries, champignons,…), mélangée et mise en tas, cette matière organique produit un engrais de qualité totalement naturel qui nourrit vos plantes, les rend plus saines et plus résistantes aux maladies. C’est l’engrais le plus équilibré : plus vous compostez d’éléments différents plus votre compost sera complet. Il renforce l’aptitude de votre sol à retenir l’eau et les nutriments indispensables à votre plante.

 

Composteurs à Oléron

composteurs-oleron-1 composteurs-oleron-4composteurs-oleron-3 composteurs-oleron-2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avancement du projet :

Avancement du projet  » composteur collectif  » à la Chaume.

 

à lire aussi:

Le mouvement colibris